Evénéments
4 février 2021
Délibéré – INA/Gallet
Tribunal correctionnel de Créteil
19 février 2021
Délibéré – Hamel / Mairie de Dreux
Tribunal Correctionnel de Nanterre
Choisissez votre thématique
Actualités
# Local

Marché de la chaufferie de la Défense : le parquet de Nanterre fait appel.

Près de 20 ans après l’ouverture de l’instruction, le procès n'aura pas lieu : la procédure a été annulée pour manquement au délai raisonnable. Le parquet de Nanterre a annoncé faire appel de la décision du tribunal correctionnel.

Local - jeudi 14 janvier
# Anticor

Affaire Dupond-Moretti : la plainte d'Anticor jugée recevable par la CJR.

Le 8 janvier 2021, le Procureur général François Molins a annoncé qu'une information judiciaire va être ouverte contre le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, pour "prise illégale d'intérêts".

Anticor - mercredi 13 janvier
# Anticor

La Cérémonie 2021 des Prix éthiques et des Casseroles

La Cérémonie 2021 de remise des Prix éthiques et des Casseroles va permettre à Anticor de récompenser les comportements vertueux et de dénoncer les agissements déplorables de l’année écoulée.

Anticor - mardi 12 janvier
# Anticor

Pourquoi l’agrément d’Anticor traîne-t-il ?

Anticor a demandé le renouvellement de l’agrément ministériel qui lui permet d’intervenir dans des procès majeurs impliquant des actes de corruption. Cet agrément est une condition sine qua non pour saisir un juge d’instruction. Le Premier Ministre a jusqu’au 2 février pour donner sa réponse.

Anticor - mardi 5 janvier
# National

Anticor relance le dossier Alstom en se constituant partie civile.

Le 22 juillet 2019, Anticor a saisi le parquet national financier d'une plainte concernant le dossier Alstom. En l'absence de réponse du parquet, Anticor s'est constituée partie civile sur les faits de corruption.

National - mercredi 23 décembre
# Local

Affaire des achats de votes à Corbeil-Essonnes : le système « Dassault » condamné.

Le 22 septembre 2015, ANTICOR se constituait partie civile dans l’affaire des achats de vote de Corbeil-Essonnes. Dix ans après les faits, la justice a condamné Jean-Pierre Bechter, ancien maire de la commune, à deux ans de prison ferme pour achat de votes et financement illégal de campagne électorale lors des élections municipales partielles de 2009 et 2010.

Local - mercredi 23 décembre
Tous les articles
Abonnez-vous à la Newsletter
Dernières Vidéos
Lutte anticorruption : ANTICOR attend le renouvellement de son agrément, essentiel à son combat.
Affaire Kazakhgate
Affaire du Stade de Nice
Cérémonie 2020 des Prix éthiques et des Casseroles : ouverture par Jean-Christophe Picard
Tweets