Affaire Balikian-Petrucci : Anticor porte plainte pour prise illégale d’intérêts

Anticor a déposé une plainte pour prise illégale d’intérêts dans l’affaire Balikian-Petrucci.

Anticor a déposé une plainte, devant le procureur de la République de Draguignan, le 12 avril 2018, pour prise illégale d’intérêts, dans l’affaire Balikian-Petrucci.

En effet, Sébastien Bourlin cumule les fonctions de maire de Pourrières et conseiller départemental du Var, d’une part, et celles d’associé et de responsable commercial de la SARL Transport Bourlin, d’autre part.

En sa qualité de responsable commercial, il a bénéficié d’une délégation de pouvoir du gérant de droit pour signer le marché public des transports scolaires, attribué par le conseil départemental.

En sa qualité de maire de Pourrières, il avait en charge la surveillance et le contrôle des transports scolaires.

Le 24 mars 2014, un accident de la circulation a causé la mort de deux jeunes adolescentes, Héléna Balikian-Petrucci et Julia Brun, passagères d’une navette scolaire de la SARL Transport Bourlin. L’enquête a montré que la société n’utilisait pas le modèle de bus prévu dans le cahier des charges. Et, ce jour-là, l’itinéraire emprunté n’était pas celui validé par le département. Quant au conducteur, il n’avait pas bénéficié de la formation prévue et avait été jugé deux fois pour usage de cannabis.

L’association estime que la situation de conflit d’intérêts dans laquelle se trouvait M. Bourlin est susceptible d’avoir engendré un défaut de surveillance et de contrôle de la ligne en cause.

Anticor espère que sa plainte mettra en évidence les conséquences dramatiques que peut engendrer un manquement à la probité.

Share Button