Affaire Ferrand : Anticor dépose plainte pour abus de confiance

(AFP/Eric FEFERBERG)
(AFP/Eric FEFERBERG)

Anticor regrette la décision du Procureur de la République de Brest, annoncée le 26 mai 2017, de ne pas ouvrir d’enquête préliminaire dans l’affaire Richard Ferrand.

L’association s’est donc résolue à adresser, le 31 mai 2017, au Parquet de Brest, une plainte contre X pour abus de confiance.

Anticor estime qu’une enquête est nécessaire pour déterminer si la convention passée avec la société civile immobilière (SCI) dénommée Saca était dans l’intérêt des Mutuelles de Bretagne ou dans l’intérêt de la compagne de M. Ferrand.

Si, au terme de l’enquête, il apparaît que l’objectif était l’enrichissement d’une proche de M. Ferrand, le délit d’abus de confiance est susceptible d’être constitué.

Share Button