Anticor demande à Richard Ferrand de tirer les conséquences des révélations sur l’opération immobilère réalisée par sa femme

(AFP/Eric FEFERBERG)
(AFP/Eric FEFERBERG)

Le Canard Enchaîné a révélé qu’en 2011, Richard Ferrand a utilisé ses fonctions de directeur général d’une mutuelle pour permettre à sa femme de réaliser une juteuse opération immobilière…

Quand bien même la combine serait légale, le conflit d’intérêts est évident et critiquable.

Anticor ne doute pas un seul instant que l’actuel Ministre de la Cohésion des Territoires saura tirer toutes les conséquences du trouble légitime que suscite cette affaire afin de ne pas affaiblir l’ambition affichée par le Président de la République de moraliser la vie politique.

En outre, les faits révélés et non contestés par les intéressés montrent à nouveau l’importance de mieux encadrer les conflits d’intérêts, qui sont à l’origine de nombreux abus.

Share Button