# Local

Prise illégale d’intérêts : ouverture du procès Vittel au Tribunal correctionnel de Nancy.

En novembre 2019, Anticor s’est constituée partie civile dans l’affaire Vittel, portant sur des soupçons de prise illégale d’intérêts dans la gestion d’une nappe phréatique en faveur de la multinationale Nestlé Waters. L’audience se tiendra le 15 septembre 2021 au Tribunal correctionnel de Nancy.

Local - 8 septembre 2021
# National

Affaire de la réserve parlementaire : l’ancien sénateur François Grosdidier est renvoyé en correctionnelle.

L’affaire porte sur l’utilisation par l’ex-sénateur et actuel maire de Metz, François Grosdidier, de sa réserve parlementaire au profit d’une association qu’il présidait.

National - 31 août 2021
# Local

Affaire de la SENIM : le procès s’ouvre au Tribunal correctionnel de Nîmes.

Plus de 15 ans après les faits présumés, le procès se tiendra du 6 au 8 juillet au Tribunal correctionnel de Nîmes. Anticor s'est constituée partie civile en juin 2019.

Local - 2 juillet 2021
# National

Frais parlementaires de la sénatrice Joëlle Garriaud-Maylam : Anticor se constitue partie civile.

Après une plainte pour « détournement de fonds publics » déposée le 1er septembre 2020, Anticor a décidé de se constituer partie civile le 28 janvier 2021, dans l’affaire des frais parlementaires de la sénatrice des Français à l’étranger, Joëlle Garriaud-Maylam.

National - 19 mars 2021
# National

Mondial 2022 : Anticor se constitue partie civile dans l’affaire Platini

Anticor a décidé de se constituer partie civile dans une affaire très emblématique, l’affaire dite « Platini ». Elle concerne les conditions dans lesquelles la coupe du monde de football de 2022 a été attribuée au Qatar, en décembre 2010.

National - 19 février 2021
# National

Anticor relance le dossier Alstom en se constituant partie civile.

Le 22 juillet 2019, Anticor a saisi le parquet national financier d'une plainte concernant le dossier Alstom. En l'absence de réponse du parquet, Anticor s'est constituée partie civile sur les faits de corruption.

National - 23 décembre 2020
# Local

Affaire des achats de votes à Corbeil-Essonnes : le système « Dassault » condamné.

Le 22 septembre 2015, ANTICOR se constituait partie civile dans l’affaire des achats de vote de Corbeil-Essonnes. Dix ans après les faits, la justice a condamné Jean-Pierre Bechter, ancien maire de la commune, à deux ans de prison ferme pour achat de votes et financement illégal de campagne électorale lors des élections municipales partielles de 2009 et 2010.

Local - 23 décembre 2020
# National

Affaire Kohler : Anticor dépose plainte avec constitution de partie civile.

Anticor avait déposé, les 1er juin et 8 août 2018, deux plaintes pour prise illégale d’intérêts devant le Parquet national financier, visant Alexis Kohler. Une troisième plainte été déposée en mars 2019 pour manquement à ses obligations de transparence. Anticor a porté plainte avec constitution de partie civile pour qu'un juge d'instruction indépendant instruise l'affaire.

National - 25 juin 2020
# National

Anticor se constitue partie civile dans l’affaire des 2,2 mds de la Société Générale

La Société Générale a obtenu un crédit d'impôt de 2,2 milliards d'€ du fait des pertes qu'elle a subies dans l'affaire Kerviel. Or, cette banque a été reconnue responsable de 99,98% des conséquences de ces pertes alléguées de sorte qu'elle ne devrait pas bénéficier de ce crédit. Anticor s'est constituée partie civile pour faire la lumière sur le volet fiscal de cette affaire et défendre un usage rigoureux des moyens de l'Etat. Une information judiciaire est ouverte.

National - 16 juin 2020
# Local

Affaire France Pierre : Anticor se constitue partie civile

Anticor se constitue partie civile dans l’affaire France Pierre. Elle dénonce les relations malsaines entre promoteurs immobiliers et élus locaux.

Local - 23 avril 2018