Université 2018, à Valence : « Pourquoi l’intérêt général n’est pas toujours prioritaire ? »

@Maks Him

Anticor a tenu son Université annuelle sur le thème « Pourquoi l’intérêt général n’est pas toujours prioritaire ? », les 6 et 7 octobre 2018, à Valence.

Anticor a tenu son Université annuelle sur le thème « Pourquoi l’intérêt général n’est pas toujours prioritaire ? », les 6 et 7 octobre 2018, au parc des expositions de Valence.

La matinée du samedi 6 octobre, qui était réservée aux adhérents, a attiré 80 personnes :

09 h 00 : Formation sur « La prévention de la corruption par les entreprises », par Pierre Laporte, coréférent d’Anticor 81

10 h 30 : Formation sur « Les mauvaises pratiques immobilières des collectivités locales », par Étienne Tête, avocat au barreau de Lyon

L’après-midi du samedi 6 octobre, qui était ouverte à tous, a attiré 130 personnes :

14 h 00 : Mots de bienvenue, par Christine Collonge, coréférente d’Anticor 26, et Jean-Christophe Picard, président d’Anticor

14 h 30 : Table ronde sur le thème « Comment les lobbies font la loi ? », animée par Nicolas Barriquand, journaliste à Médiacités, avec :

– Guillaume Courty, professeur de science-politique, auteur de Le Lobbing en France. Invention et normalisation d’une pratique politique

– Isabelle Saporta, journaliste d’investigation, auteure de Le Livre noir de l’agriculture

16 h 30 : Table ronde sur le thème « Pourquoi la France se lance-t-elle dans de grands projets inutiles ? », animée par Christophe Grébert, journaliste et secrétaire général d’Anticor, avec :

– Yves Crozet, professeur émérite à l’IEP de Lyon, membre du Laboratoire Aménagement Économie Transports, auteur de Hyper-mobilité et politiques publiques : changer d’époque ?

– Daniel Ibanez, économiste des procédures collectives, auteur de Trafics en tous genres : le projet Lyon-Turin et de Lyon-Turin : les « réseaux » déraillent

– Françoise Verchère, administratrice d’Anticor, auteure de Notre-Dame-des-Landes, la fabrication d’un mensonge d’État

La matinée du dimanche 7 octobre était réservée aux référents locaux d’Anticor :

09 h 30 : Mots d’accueil du président, Jean-Christophe Picard, et de la coordinatrice des groupes locaux, Édith Talarczyk

09 h 45 : Présentation du Livret des référents

10h : Utilisation des réseaux sociaux, par le secrétaire général, Christophe Grébert

10 h 30 : Échange avec les référents locaux, en présence des membres du Bureau

11 h 45 : Université 2019

Share Button