#

Affaire ÉTAMPES

Suite à la réception d’une alerte, Anticor a transmis, le 29 septembre 2021, un signalement au procureur de la République d’Évry. Les faits s’inscrivent dans un climat politique délétère, installé depuis plusieurs années dans la commune, où plusieurs atteintes physiques ou matérielles, menaces, contre des responsables politiques, notamment des élus, ont été recensées.

- 21 février 2022
#

Affaire du DOMAINE DE BARBOSSI

Des soupçons de conflit d'intérêts pèsent sur le maire de Mandelieu-la-Napoule, Sébastien Leroy, après la diffusion du magazine Complément d’enquête sur France 2 et d'un article de Médiapart. Interrogé, un élu de l'opposition municipale a révélé des liens étroits entre le maire et un riche homme d'affaires franco-libanais, Iskandar Safa. Un marchand d'armes qui a beaucoup investi pour la commune, et espérerait en échange obtenir l'autorisation de construire un vaste complexe immobilier sur les collines de la ville.

- 28 janvier 2022
#

Affaire PORT-DE-BOUC

Le 12 novembre 2021, Anticor a transmis un signalement au procureur de la République d’Aix-en-Provence portant sur des soupçons de détournement de fonds publics par deux agents du service de la police municipale de Port-de-Bouc.

- 25 novembre 2021
#

Affaire GABRIELLE HENRY

Le 25 juin, Anticor a transmis un signalement au procureur de la République de Montpellier pour « prise illégale d’intérêts » dans l’attribution de deux subventions à une association, dont madame Gabrielle Henry, élue du département de l'Hérault, est vice-présidente.

- 18 août 2021
#

Affaire de MANTES-LA-JOLIE

Le 25 juin, Anticor a transmis un signalement à la procureure de la République de Versailles, faisant état d’irrégularités dans la gestion financière de la ville de Mantes-la-Jolie.

- 7 juillet 2021
#

Affaire SÈTE

Le 15 juin 2021, Anticor a saisi le procureur de la République de Montpellier au sujet de rémunérations irrégulières à la ville de Sète, relevées dans un rapport de la Chambre régionale des comptes rendu public en juillet 2020. La CRC a notamment épinglé la commune après une étude approfondie de ses comptes et de sa gestion pour les exercices 2016 et suivants.

- 30 juin 2021
#

Affaire CHOLET

Anticor a saisi le parquet d’Angers des indemnités versées au maire et aux conseillers de la majorité de Cholet, qui auraient perçu à tort 219 513,96€ par an depuis 7 ans.

- 25 juin 2021
#

Affaire du GRAND PARIS

Anticor a saisi le Parquet national financier en juin 2018 suite au rapport de la Cour des comptes sur la Société du Grand Paris. Dans ce cadre, la Cour des comptes a déploré, dans son rapport rendu public le 17 janvier 2018, « une rigueur insuffisante dans la gestion des marchés ». Elle a notamment relevé de nombreuses pratiques contraires au droit de la concurrence, en général, et aux principes de la commande publique ayant conduit à un dérapage de 12,96 milliards d'argent public.

- 5 mai 2020
#

Affaire APFTE

Plusieurs associations, dont ANTICOR, ont appelé la région Occitanie à suspendre la délibération du 16 décembre 2016, dont l'objet est l'octroi d'une subvention de 550 000 € à l'Association de Promotion des Flux Touristiques et Économiques (APFTE). En effet depuis 2010, l'APFTE a acheté pour plus de 10 millions d'euros des contrats de marketing des compagnies low cost, dont plus de 80 % sont captés par la seule compagnie Ryanair.

- 29 avril 2020
#

Affaire de la SEMIACS

Dans un rapport, la Chambre régionale des comptes de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, dressait un diagnostic particulièrement sévère sur la direction et le gestion de la SEMIAC, une société d’économie mixte au conseil d’administration de laquelle siège majoritairement des représentants de la ville de Nice et de Cagnes-sur-mer. Des marchés publics comportaient de nombreuses anomalies susceptibles d’être qualifiés pénalement, soit plus de 10 millions d’euros de commandes publiques irrégulières.

- 28 avril 2020