# Anticor

Une victoire pour la démocratie.

Après six mois d’instruction, M Castex a enfin décidé que l’agrément d’Anticor pouvait être renouvelé. Une victoire pour Anticor, ses milliers d’adhérents, bénévoles et soutiens qui ont mené ensemble cette bataille, sans relâche depuis plus de six mois.

Anticor - 2 avril 2021
# Anticor

Tribune : M. le Premier ministre, pour notre démocratie, l’agrément de l’association Anticor doit être renouvelé.

L’action des associations anti-corruption (seules trois en France sont agréées) est essentielle pour la vitalité de notre démocratie et pour les causes qui nous mobilisent.

Anticor - 1 avril 2021
# Anticor

Soutiens à l’association Anticor.

Le 10 février dernier, Anticor a lancé sur les réseaux sociaux et dans les médias une campagne #JeSoutiensAnticor pour attirer l’attention et demander aux citoyens de la soutenir dans sa démarche. Cette campagne a rencontré un franc succès et nous remercions toutes celles et ceux qui nous apportent encore aujourd’hui leur soutien : citoyens, élus et représentants de la société civile.

Anticor - 30 mars 2021
# Anticor

Communiqué de Vincent Brengarth, faisant suite à certaines parutions notamment dans l’hebdomadaire Le Point.

Le présent communiqué fait suite à la parution de certains articles de presse et commentaires ayant manifestement pour objectif de jeter la suspicion sur l’indépendance de l’association ANTICOR et sur la probité de certains de ses membres.

Anticor - 12 février 2021
# Anticor

Report de la décision d’agrément d’Anticor : à qui s’attaque-t-on vraiment ?

La décision sur l'agrément ou non d’Anticor pour agir en justice, qui devait être rendue le 2 février dernier, a été une nouvelle fois repoussée. Le délai ultime expire désormais le vendredi 12 février. Sans cet accord, l'association ne peut défendre légalement le fonctionnement normal de notre démocratie. Anticor gène, certains veulent donc la faire disparaître.

Anticor - 11 février 2021
# Anticor

18 ans de lutte anticorruption sur le bureau de Jean Castex. Pourquoi l’agrément d’Anticor traîne-t-il ?

Anticor a demandé le renouvellement de l’agrément ministériel qui lui permet d’intervenir dans des procès majeurs impliquant des actes de corruption. Cet agrément est une condition sine qua non pour saisir un juge d’instruction. Le Premier Ministre a jusqu’au 2 février pour donner sa réponse.

Anticor - 5 janvier 2021