Eric Alt à Douai : « combattre la misère et la corruption peut être dangereux, car cela touche au pouvoir ».

A l’invitation du Cercle de Réflexion alternative, Eric Alt a été invité à Douai pour un dialogue sur « Corruption et servitudes dans la justice ». Il y a exposé les faiblesses de moyens de la justice, et des juridictions spécialisées en particulier, questionné un pouvoir qui apprécie « des procureurs à l’aise et en ligne avec lui ». Il est aussi revenu sur le dévoiement du pouvoir disciplinaire du ministre de la justice, dont il fait l’expérience.

Daniel Cordiez et Qassid Kadour, référents locaux, ont montré que si Anticor est souvent connue pour ses  initiatives nationales, l’association sait aussi agir avec pugnacité sur le plan local. Mais là aussi la justice tarde parfois : la plainte d’Anticor dans le dossier AAE, qui vise le détournement de fonds destinés à l’aide aux sans abri par des puissants locaux, est à l’instruction depuis 2015 au tribunal de Dunkerque. Étrangement, combattre la misère, comme la corruption peut s’avérer dangereux, car cela touche le pouvoir.

Share Button