Candidature de Marlène Schiappa aux Municipales : Anticor saisit le Premier ministre

Photo : AFP / Ludovic Marin

Un paragraphe figurant dans une lettre d’actualité de la Direction générale de la cohésion sociale relaie la candidature de la secrétaire d’Etat chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes. Anticor a saisi le Premier ministre.

Monsieur le Premier Ministre,

Un paragraphe figurant dans une lettre d’actualité de la Direction générale de la cohésion sociale relaie la candidature de la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020.

Comme vous le savez, le Gouvernement ne peut en aucune manière promouvoir une candidature. De même, un candidat ne peut pas recevoir, pendant sa campagne, l’aide d’une personne morale, à l’exception de celle d’un parti politique.

Or, votre circulaire du 24 mai 2017 « relative à une méthode de travail gouvernemental exemplaire, collégiale et efficace » ne fixe pas de cadre clair pour les membres du Gouvernement qui seraient en même temps candidats.

C’est pourquoi, Anticor souhaiterait que soit fixées les règles adéquates visant à empêcher que les moyens de l’État puissent profiter, directement ou indirectement à un membre du Gouvernement dans le cadre d’une campagne électorale. Outre le cas des membres du Gouvernement candidats à une élection, ils serait judicieux de traiter celui des membres du Gouvernement souhaitant apporter leur soutien à un candidat.

Vous remerciant par avance de ce que vous entreprendrez en ce sens, je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma très haute considération.

Jean-Christophe Picard
Président d’Anticor

Share Button