Marché de sécurité passé par l’université Montpellier 3 : ouverture d’une enquête préliminaire

Anticor 34 avait saisi le Procureur de la République de Montpellier, suite aux révélations de Mediapart sur un marché de sécurité passé par l’université Montpellier 3. Le parquet a ouvert une enquête prémilinaire.

Mediapart a révélé, le 11 décembre 2018, que « l’entreprise de sécurité APS Sud a facturé pour plus de 260 000 euros à l’université Montpellier 3. Un ancien garde du corps de Macron travaille dans cette entreprise, dont le devis a été transmis à la direction de l’université par une responsable de LREM. Le marché a été obtenu sans appel d’offres ni mise en concurrence, alors qu’une autre entreprise était déjà sous contrat. »

Anticor 34 avait saisi le Procureur de la République de Montpellier de ces faits, le 20 janvier 2019.

Le 25 janvier 2019, Mediapart annonce que le parquet a ouvert une enquête préliminaire.

Share Button