L'opacité de la réserve parlementaire : refusons-la !

Le site OWNI réalise une enquête, avec la complicité d’Anticor et de son Secrétaire général Pierrick Prévert, pour percer l’opacité de l’utilisation de la fameuse « Réserve parlementaire », par l’ensemble des députés de l’Assemblée nationale. En effet, comme nous l’avons déjà rappelé (voir notre article « Réserve parlementaire ou réserve de voix ?« ), il n’existe pas de liste publique et transparente des subventions attribuées via ces enveloppes de fonds publics opaques, par chaque député, dans sa circonscription. Or il existe des abus – évidemment très difficiles à cerner – : par exemple, des députés qui versent des subventions à des associations dont le Président n’est autre… qu’eux-mêmes !

Complétez de vous-même cette enquête en fin de l’article en lien ci-dessous, si vous avez eu connaissance de subventions attribuées via cette « Réserve parlementaire » susceptibles de conflits d’intérêt : Les 150 millions égarés de la République » OWNI, News, Augmented.

Share Button