Janvier 2012 : Première réunion nationale des groupes locaux d'Anticor

            Samedi 28 janvier à Paris, le matin même de notre assemblée générale annuelle, s’est tenue la première réunion des responsables départementaux des groupes locaux d’Anticor, sous l’égide de Gabrielle Audefroy, coordinatrice nationale, et de Catherine Le Guernec, Présidente d’Anticor. Sur les 32 départements dans lesquels des groupes locaux existent déjà ou sont en cours de constitution, 21 responsables départementaux avaient pu se déplacer, les autres étant excusés.

            Nous remercions donc tous ces présents, responsables des groupes locaux Anticor du 04, 10, 11, 13, 28, 33, 45, 47, 57, 59, 63, 67, 71,
75, 76, 77, 78, 90, 91, 92 et 94.

Cette première réunion a permis à chacun d’expliquer comment il avait fait éclore son groupe local dans son département, en étroite collaboration avec Gabrielle Audefroy, comment il le développait, ce qu’il en attendait, ce qu’il attendait des instances nationales d’Anticor, etc… Un débat très constructif s’est engagé avec la confrontation des expériences des uns et des autres. Plusieurs propositions, suggestions et recommandations intéressantes ont été mises en avant, notamment sur la formation. Le nécessaire développement des blogs départementaux a été souligné, assorti des règles de prudence qui s’imposent au niveau de ce qui peut y être affirmé concernant les affaires locales.

Des précisions sur les règles de fonctionnement des groupes locaux d’Anticor ont été données par la Présidente, notamment sur la désignation des responsables des groupes locaux. C’est tout d’abord le Bureau d’Anticor qui désigne un animateur de groupe local pour un
département, sur proposition de la coordinatrice nationale. Cet animateur est chargé de monter le groupe local de son département. Puis lorsque ce groupe fonctionne, ses membres se prononcent sur le choix de leur responsable, et le proposent ensuite au Bureau national. Les affaires dont nous traitons étant souvent délicates à gérer, notamment en matière de communication, nous devons nous imposer ces règles prudentielles afin de garder intacte notre crédibilité.

Il a été décidé qu’un réseau de communication entre tous les responsables des groupes locaux d’Anticor serait prochainement mis en place, afin de pouvoir poursuivre au quotidien ces échanges fructueux.

Nous nous félicitons de l’implication de nos responsables de Groupes locaux et nous renouvellerons bien sûr ce rendez-vous l’année prochaine !

Si vous souhaitez savoir s’il existe un groupe local dans votre département et, le cas échéant, son responsable à contacter : il vous faut consulter la fiche « Y a-t-il un groupe local dans votre département ? » dans nos « Outils citoyens » en colonne de droite. Vous y trouverez aussi les coordonnées de notre coordinatrice nationale, si vous souhaitez l’interroger sur un département qui n’a pas encore de groupe local.

Share Button