Intégralité du Jugement des emplois fictifs de la ville de Paris sur Anticor.org

« Au nom du peuple français », le Tribunal de Grande Instance de Paris condamnait, le 15 décembre 2011, l’ancien Président de la République Jacques Chirac à deux ans de prison avec sursis, pour abus de confiance et prise illégale d’intérêts, dans le procès des emplois fictifs de la ville de Paris. Cette condamnation historique est depuis devenue définitive.

Notre association a joué un rôle essentiel dans ce procès, puisque seule partie civile présente chaque jour d’audience, pour apporter l’équilibre de la contradiction citoyenne face à la défense de Jacques Chirac et des autres prévenus.

Certes, Anticor a officiellement été déclarée irrecevable dans le Jugement final. Mais nos arguments ont été, eux, bien reçus par le Tribunal, comme vous pourrez le constater en lisant le Jugement, que nous avons décidé de mettre à votre disposition dans son intégralité sur notre site.

Delibere-proces-chirac-et-consorts-15-12-112
Delibere-proces-chirac-et-consorts-15-12-112
delibere-proces-chirac-et-consorts-15-12-112.pdf
Version: 2012
1.3 MiB
826 Downloads
Détails

Le document rendant compte de toutes les audiences, avant d’indiquer les motivations du Tribunal et les sanctions prononcées pour l’ensemble des prévenus, il comprend 227 pages. Pour ceux qui souhaitent n’en consulter que les conclusions pour chaque prévenu, vous les trouverez à partir de la page 215. Pour ce qui est des motivations du Tribunal justifiant la condamnation de Jacques Chirac lui-même, elles se trouvent page 210 et vous pouvez directement cliquer sur cette page ci-contre pour la lire. Elle est édifiante.

Anticor remercie une nouvelle fois Maîtres Jérôme Karsenti et Jérémy Afane-Jacquart pour leur investissement dans ce procès, au nom d’Anticor et des valeurs d’intégrité et de probité que tout élu se doit de respecter, quel qu’il soit.

Share Button