Non à la hausse annoncée du prix de l'eau en Ile de France

COMMUNIQUE

Après les 3 enquêtes de l’UFC Que Choisir, montrant un prix de l’eau trop élevé dans les villes qui ont délégué à 80% leur service d’eau au privé et les marges scandaleuses des 3 multinationales de l’eau, après les taux de fuite inadmissibles dans ces mêmes communes, voilà que l’Agence de l’Eau Seine Normandie, coprésidée par André Santini et le Président du Conseil de Surveillance de Veolia Eau (qui gère le plus gros syndicat de distribution d’eau d’Europe en Ile de France, le Sedif), nous prédit une augmentationde la facture de 15% d’ici 15 ans des 11 millions de franciliens !
De qui se moque-t-on ?

D’autant plus quand le prix moyen atteint en Ile de France les 4 euros par m3 soit 33 % de plus que la moyenne nationale et 40% qu’à Paris !

 La Coordination Eau Ile de France et 11 élus et usagers du Syndicat des Eaux d’Ile de France ont déjà entamé en février 2009 une action juridique, contre la décision de 88 délégués du Sedif sur 144 de poursuivre la gestion de ce service d’eau avec une multinationale.

 Anticor, l’Acme et ses avocats réfléchissent à une action en justice afin de démontrer les excès et mettre fin à cette situation, accompagnée d’une certaine bienveillance de la part d’une partie de nos élus franciliens, ceci dans la plus grande opacité ainsi que pour le plus grand bénéfice de Veolia-EDF et Suez-GDF.

Anticor : Séverine Tessier 06.61.72.40.49.  http://anticor.org 

Acme : Jean-Luc Touly 06.80.60.03.01.  www.acme-eau.org

Share Button