Histoire de blaguer

C’est l’été, le temps des blagues et de la décontraction !

Un maire décide de faire repeindre la façade de la mairie. Il lance un appel d’offres.

On lui présente 3 devis : un polonais, un allemand et un français.

Le devis du polonais s’élève à 3 millions d’euros, celui de l’Allemand à 6 millions et celui du Français à 9 millions.

Devant de telles différences, il convoque les trois entrepreneurs séparément, pour qu’ils détaillent leurs estimations !

– Le Polonais dit qu’il utilise de la peinture acrylique pour extérieurs en deux couches pour 1 million, pour les échafaudages, les brosses, équipements divers et assurances : 1 million et le million restant c’est la main d’oeuvre.

– L’Allemand qui vient avec 2 adjoints dit qu’il utilise des peintures de polyuréthane en trois couches, dont le coût s’élève à 3 millions. Les échafaudages et autres matériels, équipements et assurances coûtent 2 millions et le million restant c’est la main d’oeuvre.
C’est le Français qui remporte finalement l’appel d’offres.
Le Maire estime qu’il présente le devis le mieux justifié.



Le Français le lui a présenté comme suit :
– Monsieur le Maire : 3 millions pour vous, 3 autres pour moi et les 3 restants, nous les donnons aux Polonais pour qu’ils nous peignent la façade.

TOUTE RESSEMBLANCE AVEC LA VIE POLITIQUE (ou de l’entreprise) DE VOTRE COMMUNE N’EST QUE PURE COÏNCIDENCE !

Share Button