Pétition pour la transparence sur la gestion de l'Office HLM de Châtillon

M. SCHOSTECK, maire de Châtillon, candidat UMP aux prochaines élections législatives des 27 janvier et 3 février 2008 (en remplacement de Philippe PEMEZEC, déclaré inéligible par le Conseil Constitutionnel pour des faits graves), fait l’objet d’une enquête préliminaire ordonnée par le Parquet de Nanterre, depuis plus d’un an, pour des faits susceptibles de constituer un délit de favoritisme concernant des dépenses de 1,5 Millions d’euros et l’attribution de contrats à son beau-frère architecte.

Ayant dénoncé ces faits, la directrice de l’OPHLM a été licenciée.

Heureusement, la justice a annulé cette décision scandaleuse.

De surcroît, la Mission Interministérielle d’Inspection du Logement Social (MIILOS), organisme de contrôle des offices HLM, a enquêté sur la gestion des marchés publics de la ville de Châtillon, mais sa révélation tarde à venir. ..

° Parce que la démocratie exige la transparence tant des OPHLM que de la Ville ;

° Parce que les citoyens doivent avoir toutes les informations afin de voter en connaissance de cause pour des candidats.

Nous demandons donc :

° Que le rapport de la MIILOS soit rendu public immédiatement.
° Que l’enquête préliminaire aboutisse dans les meilleurs délais.

PETITION : (cette pétition sera mise en ligne sur le site d’Anticor : www.anticor.org,
Merci de retourner vos réponses par mail associationanticor@yahoo.fr en indiquant votre nom prénom, coordonnées et la mention « signature de la pétition demandant la transparence sur la gestion de l’OPHLM de Châtillon »).

Anticor tous contre la corruption. Présidente, Séverine Tessier. Président du Comité de parrainage, Eric Halphen, ancien juge. Comité de parrainage : Tristan Mendès France (Secrétaire général de l’Institut PMF), Bruno Fay et Laurent Ollivier, journalistes, auteurs de “Le Casier Judiciaire de la République” (Ramsay), Patricia de Aquino, ethnologue, Roger Lenglet, journaliste d’investigation, Eric Alt, vice président du Syndicat de la magistrature, membre du conseil scientifique d’ATTAC, Corinne Lepage, présidente de Cap 21, ancienne ministre de l’environnement, Monique Cerisier Ben Guiga, sénatrice des français de l’étranger, Christiane Taubira, députée de Guyane, Yann Wehrling, ex-secrétaire national des verts, Arnaud Montebourg, député de Saône et Loire, fondateur de la Convention pour la Sixième République et président de Rénover Maintenant

Tract Anticor

Share Button