Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Salon des lanceurs l’alerte « Des livres et l’alerte », à Paris

2 décembre / 13 h 30 min - 3 décembre / 19 h 30 min

Tout le salon tient dans cette phonologie. Il s’agit bien d’une rencontre autour « Des Livres et l’Alerte » pour encourager à l’écriture et la promouvoir, réfléchir sur le lancement d’alerte et le rôle de ceux qui la déclenchent. Il s’agit tout autant de transmettre et donc de « Délivrer l’Alerte ». La formule prend tout son sens avec les risques encourus par ceux qui lancent l’alerte en déclarant haut et fort « Délivrez l’Alerte ! ».

A l’heure où tous les médias parlent de la protection des lanceurs d’alertes, des procès dits LuxLeaks ou Tefal, ou de l’absence de procès Servier/mediator, de l’indiscutable alerte environnementale et climatique, le salon « Des Livres et l’Alerte »,  en présence de lanceuses et lanceurs d’alerte, de citoyens vigilants, de journalistes et de personnalités, sera l’occasion de présenter ce qui s’écrit et se publie, de permettre la rencontre d’auteurs rigoureux avec le monde de l’édition, de réfléchir à ce qui entoure le lancement de l’alerte.

Qu’il s’agisse d’Alerte environnementale ou sanitaire, politique ou financière, les intérêts s’affrontent. Le monde des affaires souhaite protéger le secret, le monde politique y aspire tout en tenant un discours sur la transparence. Le débat législatif hésite avec des dispositions sur la protection de certains lanceurs d’alerte et des dispositions protégeant le secret des affaires ou autorisant les écoutes massives.

De là où ils se trouvent, les lanceurs d’alerte et les citoyens vigilants révèlent. Les révélations de Chelsea Manning ou Edward Snowden ont été médiatisées. En France, les affaires Cahuzac, UBS, LuxLeaks, Médiator … ont mis en lumière des femmes et des hommes qui rendent publiques des analyses et des affaires qui remettent en cause des pouvoirs établis et des pratiques douteuses.

Aux États-Unis, après avoir bénéficié de la protections constitutionnelles, les lanceurs d’alertes, comme les journalistes, sont désormais soumis à des répressions extraordinaires allant des poursuites judiciaires aux persécutions et à la torture, dans une période de lutte contre le terrorisme, les pouvoirs s’accommodent de dérives en résonance avec les anticipations de George ORWELL. En Europe les poursuites judiciaires se multiplient par le biais de procédures dites « Bâillons ».

En France aussi, lanceuses et lanceurs d’alertes connu-e-s ou inconnu-e-s se trouvent dans des situations économiques et sociales désastreuses suite à leurs licenciements et aux poursuites dont ils sont victimes.

Malgré les déclarations, les atteintes à l’environnement et à la santé, la gravité des atteintes aux libertés individuelles, la révélation des pratiques douteuses d’un certain monde politique et des affaires n’ont pourtant pas donné lieu à des réformes ou des protections efficaces pour ceux qui nous ont alertés.

De nombreux ouvrages analysent les dysfonctionnements des sociétés démocratiques, leurs auteurs participent à la réflexion générale sur les orientations de nos sociétés en indisposant et quelquefois bousculant les pouvoirs en place. Le monde de l’édition et les médias jouent un rôle majeur dans le lancement de l’alerte. Le livre s’impose comme un moyen d’alerte rigoureux donnant une ampleur inattendue à ces démarches « citoyennes ».

Passer de l’ALERTE à la LETTRE, c’est au salon « DES LIVRES ET L’ALERTE ».

Elles, ils seront présents les 2 et 3 décembre 2017:

Erri De Luca, écrivain, Denis Robert, journaliste, Arnaud Laporte, journaliste, Ariane Ascaride, comédienne, Raymond Avrillier, administré engagé, Jean Pierre Canet, journaliste, Association L214Brigitte Gothière, co-fondatrice L214, Nicolas Forissier, ex-banquier, Thomas Dietrich, auteur, Antoine Deltour, Luxleaks, Francis Chateauraynaud, Sociologue, Eric Alt, Vice-président Anticor, Barbara Demeneix, biologiste endocrinologue, Laurent Guillou, salarié Triskalia, Stéphane Rouxel, salarié Triskalia, Michèle Rivasi, députée européenne, Philippe Pascal, ancien inspecteur URSSAF, Pierre Philippe, médecin urgentiste (algues vertes), Olivier Thérondel, ex-TRACFIN, Nicolas Vescovacci, journaliste, Céline Boussié, aide médico-psychologique, Denis Boutelier, journaliste, Bruno Piriou, élu, Hélène Constanty, journaliste, Fabrice Rizzoli, Crim’Halt, James Dunne, informaticien, Elisabeth Borrel, Magistrate, Fabrice Nicolino, journaliste, Coline Serreau, réalisatrice, Serge Latouche, économiste, Monique Pinçon-Charlot, sociologue et auteur, Rachel Mulot, journaliste, Marie-Christine Blandin, ex-sénatrice, Marie Odile Bertella-Geffroy, Avocate, Jérôme Karsenti, Avocat, Virginie Rozière, Députée Européenne, Isabelle Monnin, Éditions JC Lattès, Frédéric Le Manach, Directeur scientifique BLOOM association Daniel Ibanez, économiste Irène Frachon, Pneumologue, Isabelle Saporta, journaliste, Philippe Durand, créateur de spectacle, Jean-François Julliard, journaliste (Canard enchaîné), Mathilde Mathieu, journaliste (Médiapart), Xavier Monnier, journaliste, Séverin Medori maire de Linguinzetta, Pierre Pezerat, cinéaste, Annie Thébaud Mony, Sociologue Présidente Association H. Pézerat, Josette Roudaire (AMISOL), Inès Léraud, journaliste, Olivier Dubuquoy, géographe, Henry Augier, universitaire, Jacques Duplessy, journaliste, Guillaume de Morant, journaliste, Philippe Pascot, auteur, Omar Bekare, administré engagé, Françoise Verchère, co-présidente CeDpa, Carole Rouaud, organisatrice du salon, Alexandre Calvez, organisateur du salon,  Le fil d’actu, youtubeur, Des éditeurs : Editions FayardLes petits matinsJC Lattès, Libre et solidaireTim BuctuRue de l’échiquier

Share Button

Détails

Début :
2 décembre / 13 h 30 min
Fin :
3 décembre / 19 h 30 min
Catégorie d’Évènement:
Étiquettes Évènement :
, , , , , ,
Site Web :
http://deslivresetlalerte.fr/

Lieu

Maison des Mettalos
94, rue Jean-Pierre Timbaud
Paris, 75011 France
+ Google Map
Téléphone :
01 48 05 88 27
Site Web :
http://www.maisondesmetallos.org/