Affaire France Pierre : le maire de Vigneux-sur-Seine placé en détention provisoire

source : Le Parisien

Dans le cadre de l’affaire France Pierre dans laquelle Anticor est partie civile, Serge Poinsot, maire de Vigneux-sur-Seine, a été mis en examen et placé en détention provisoire.

Le 14 avril 2018, Anticor avait écrit au juge du pôle financier du tribunal de grande instance de Paris afin de se constituer partie civile dans l’instruction ouverte dans l’affaire dite France Pierre.

Cette affaire porte sur des faits susceptibles d’être qualifiés de corruption passive, prise illégale d’intérêts, recel d’abus de biens sociaux, détournement de fonds publics et abus d’autorité.

Parmi les personnalités visées, Serge Poinsot, maire de Vigneux-sur-Seine, a été mis en examen pour corruption par personne investie d’un mandat électif, blanchiment de fraude fiscale et corruption passive à titre habituel puis placé en détention provisoire, le 25 juillet 2018, suite à une garde à vue de 48 heures.


Pour aider l’association à payer ses frais d’avocat, vous pouvez faire un don spécifique pour financer l’action d’Anticor dans l’affaire France Pierre.

Share Button