Rapport de la Chambre régionale des comptes sur La Remaudière : Anticor 44 monte au créneau

L’association Anticor a pour objectif de rétablir l’éthique en politique et de réhabiliter le rapport de confiance qui doit exister entre les citoyens et leurs représentants. Elle s’intéresse donc à toutes les affaires qui montrent de vrais dysfonctionnements et parfois pire, quelle que soit la taille de la collectivité.

Le rapport de la Chambre régionale des comptes sur la gestion de la précédente municipalité de La Rénaudière est très clair. Lancer les travaux d’une salle surdimensionnée sans transmettre les marchés au contrôle de légalité, souscrire un emprunt pour cette salle à un taux élevé et sans autorisation formelle du conseil municipal, endetter ainsi la commune au-delà de ses capacités de remboursement n’est pas seulement de la mauvaise gestion. C’est une faute et peut-être plus.

La transmission au procureur qu’a décidé de faire la Chambre et l’enquête préliminaire en cours permettront, nous l’espérons, de faire toute la lumière sur les pratiques de la municipalité précédente. Notamment sur celles de M. Coraud, ancien maire.

Anticor 44 soutient Mme Choblet et son conseil qui se débattent depuis des années avec les conséquences néfastes de ces pratiques et les encourage à demander réparation au nom des citoyens lésés de leur commune car l’usage de l’argent public implique responsabilité et honnêteté.

Si l’enquête devait révéler des malversations ou des fraudes, elles devraient évidemment être sanctionnées. Anticor 44 sera donc extrêmement vigilant sur les suites de cette affaire.

Share Button