Affaire des gîtes ruraux de Haute-Corse : Paul Giacobbi condamné en appel à trois ans de prison avec sursis

Dans l’affaire des gîtes ruraux de Haute-Corse, la cour d’appel de Bastia a condamné Paul Giacobbi à trois ans de prison avec sursis, 25 000 € d’amende et cinq ans d’inéligibilité.

Le procès en appel de l’affaire dite des « gîtes ruraux » de Haute-Corse, commencé le 12 février 2018, devant la cour d’appel de Bastia, s’était achevé le 16 février 2018.

Dans cette affaire, Anticor, qui avait déposé, le 20 mars 2015, une plainte contre X avec constitution de partie civile, était représentée par Me Jérôme Karsenti.

La  cour d’appel de Bastia a finalement condamné, le 9 mai 2018, Paul Giacobbi à trois ans de prison avec sursis, 25 000 € d’amende et une peine complémentaire de cinq ans d’inéligibilité.

L’avocate générale, avait pourtant requis la confirmation de la décision en première instance contre Paul Giacobbi : trois ans de prison ferme, 100 000 € d’amende et une peine complémentaire de cinq ans d’inéligibilité.

Les cinq autres prévenus ayant fait appel ont été condamnés à des peines de prison de six à dix-huit mois avec sursis.

L’ensemble des protagonistes a également été condamnée à verser 4 002 € à Anticor,  au titre de dommages et intérêts, et 3 000 €, au titre des frais de justice.

Share Button