Service de la protection : Anticor saisit le Procureur de la République

Anticor a saisi le Procureur de la République de Paris pour des faits relatifs à Brice Hortefeux, ancien Ministre de l’Intérieur.

Le Service de la protection, composé de 760 policiers, est notamment chargé « de la sécurité des membres du Gouvernement et des personnalités françaises auxquelles, en fonction des risques et menaces évalués par les services spécialisés et sur décision du ministre de l’intérieur, il est accordé de telles mesures. »

Le Point s’est fait l’écho de l’utilisation qui semble abusive des agents de ce service. L’un d’eux, qui a déclaré 387 heures de conduite pour le mois de septembre, aurait ainsi expliqué transporter régulièrement la mère, l’épouse et les enfants de M. Hortefeux.

Ce dernier a d’ailleurs reconnu à l’hebdomadaire : « Et, à 80 %, les déplacements ne concernent que moi ». Selon ce calcul, 20 % des déplacements ont donc bénéficié à des tiers.

Or, Anticor rappelle, à toutes fins utiles, que les agents chargés de la protection des anciens membres du Gouvernement ne sont pas censés se transformer en chauffeurs pour les membres de leur famille.

L’association a donc saisi le Procureur de la République de Paris de ces faits.

La Cour des comptes avait épinglé, en 2010, le Service de protection des hautes personnalités où elle avait constaté de nombreux abus. Le Ministre de l’Intérieur de l’époque avait alors promis de faire le ménage. Il s’agissait d’un certain… Brice Hortefeux !

 

Share Button