Plainte d’Anticor pour favoritisme à l’INA : 18 mois de prison avec sursis requis contre Mathieu Gallet

Anticor s’est constituée partie civile, à l’audience du 16 novembre 2017, devant le tribunal de grande instance de Créteil, dans l’affaire du délit de favoritisme reproché à Mathieu Gallet, quand il était président de l’INA.

Le tribunal correctionnel de Créteil a évoqué, aujourd’hui, les turpitudes commises au sein de cet établissement public et commercial contre lesquelles Anticor avait déposé plainte, le 26 mai 2015.

L’audience s’est terminée à 1 h 30 du matin, après douze heures de débat. Le procureur de la République a requis une peine de 18 mois de prison avec sursis et 40 000 euros d’amende.

Le délibéré sera rendu le 15 janvier 2018, à 13 h 30, devant la 9e Chambre Correctionnelle de la TGI de Créteil.

Me Jérôme Karsenti, l’avocat de l’association, a déclaré : « Je suis confiant pour que justice soit rendue dans ce dossier ».

Share Button