Anticor finaliste du Prix de la Démocratie

Ce jeudi 16 novembre, au Sénat, sur invitation du Sénateur Daniel Chasseing, était remis, pour sa 3e édition, le Prix de la Démocratie.

                                                                                                              Organisée par l’institut Marc Sangnier, sous le patronage du Président de la République et du Parlement Européen, le Prix de la Démocratie récompense « les efforts entrepris pour impliquer davantage les citoyens dans la vie publique et le processus démocratique ».

Anticor est fière d’avoir été retenue parmi les 8 finalistes sur plus de 70 candidatures. C’est une reconnaissance de la légitimité de l’action d’Anticor dans son combat pour une démocratie plus juste et plus vivante.

Grégoire Turlotte, secrétaire général, et Elise Van Beneden, secrétaire générale adjointe, ont présenté à la centaine d’invités présents les actions d’Anticor pour lutter contre la corruption et promouvoir l’éthique politique. Ils ont ensuite décliné les projets de l’association en matière de formation des élus et des citoyens via, notamment la réserve citoyenne et notre plaidoyer auprès des institutions pour l’évolution de la législation. Ils ont plus particulièrement insisté sur la nécessité de former les élus à avoir de bonnes pratiques éthiques pour renouer le lien de confiance entre les élus et les citoyens sans lequel il n’y a pas de démocratie possible.

Le Prix de la Démocratie 2017 a finalement été décerné au Parlement Européen des Jeunes. Anticor félicite chaleureusement le récipiendaire pour son action de promotion de l’idéal démocratique en Europe auprès de la jeunesse.

 

Share Button