Anticor se constitue partie civile dans l’instruction visant l’ancien maire de Curbans

Photo : Pascal Parrot pour Challenges
Photo : Pascal Parrot pour Challenges

Anticor s’est constituée partie civile dans l’instruction ouverte, depuis le 30 août 2013, visant Daniel Rolland et ses complices présumés pour des faits susceptibles d’être constitutifs de délits de prise illégale d’intérêts.

Daniel Rolland est notamment soupçonné de s’être enrichi personnellement en profitant de ses fonctions de maire de Curbans (Alpes-de-Haute-Provence). Il a, en effet, fait modifier le PLU afin de rendre constructible ses propres terrains, mais également ceux appartenant à deux conseillers municipaux de sa majorité, pour une dizaine d’hectares environ.
 
L’ancien maire n’a été mis en examen que le 6 octobre 2015.
 
Anticor s’interroge sur la lenteur avec laquelle ce dossier est traité, lenteur qui a permis à Daniel Roland d’être à nouveau candidat lors des élections municipales de 2014.
 
En se constituant partie civile, l’association entend s’assurer que les protagonistes de cette affaire soient rapidement jugés.
Share Button