Plus de 200 têtes de liste ont signé la Charte Anticor 2014.

Anticor vient de franchir un cap symbolique, celui des 200 signataires de notre charte éthique pour les municipales 2014. À ce stade, Anticor souhaite fournir quelques statistiques.

Toutes les sensibilités, hommes (153 signataires) ou femmes (50 signataires) de tout bord politique ou indépendants se sont engagés en faveur de l’éthique en politique à travers la signature de notre charte Anticor pour les élections municipales de  2014. La différence du ratio hommes/femmes s’explique par un besoin d’une plus forte féminisation du nombre de têtes de liste féminines et non pas à cause d’un engagement moindre leur part.

L’ensemble des couleurs politiques sont représentées : NPA (3 signataires, soit 1% des signataires), PC (12 signataires,  soit 4% des signataires), Front de Gauche (11 ; 3%), MRC (10 ; 3%), PRG (18 ; 5%),  Génération Écologie (4 ; 1%),  Parti Pirate (5 ;2%), EELV (50 ; 15%), PS (42 ;13%) MoDem (18 ; 5%), UDI (15 ; 5%) ; UMP (11 ; 3%), Debout la République (1 ; 0%), Divers non nationaux (23 ; 7%) ainsi que des candidats sans étiquette indépendants (70, 21%) (Remarque : Le nombre des signataires par parti exprimés est supérieur au nombre total de signatures car nous avons tenu compte des associations de partis dans les listes de nombreuses communes. Ainsi, une même liste au sein d’une commune peut-elle représenter, au nom de sa tête de liste, EELV, le PRG et le PS ou l’UMP et l’UDI par exemple. Les résultats sont arrondis au nombre entier supérieur).

Avec 70 signatures à ce jour et 21% du total des signatures, ce sont les indépendants qui occupent presqu’un quart du nombre total des signataires. Anticor remercie chaleureusement ce grand nombre de candidats qui, sans pour autant bénéficier de l’appui d’un parti politique, se battent pour faire avancer la transparence démocratique dans leurs communes respectives. Europe Écologie les Verts et le Parti socialiste arrivant ensuite.

De grandes villes sont représentées, par exemple Paris (plusieurs têtes de listes d’arrondissements, et  une tête de liste parisienne). Tel est également le cas par exemple de Marseille, d’Aix,  de Toulouse, de Grenoble,  de Nantes, de Lille,  de Pau, de Perpignan,  d’Hyères,  de Limoges, de Toulon, d’Asnières, de Boulogne,  d’Issy, de Clichy, de Neuilly, de Puteaux, de Bagnolet, de Noisy-le-Sec, d’Alfortville ou de Vincennes. Parfois même, des candidats concurrents sont signataires au sein de la même ville. Tel est le cas à Strasbourg où les candidats UMP, EELV et UDI ont signé la Charte ou encore à Puteaux ou à Rennes. La Corse et l’Outre-mer sont également représentés, comme par exemple respectivement à Letia ou à La Possession. Nombre de candidats en provenance des petites communes sont également signataires de notre Charte. Bien que nous ne pouvions les citer ici, la Charte des communes inférieures à 3 500 habitants a été fort appréciée par les candidats signataires.

Anticor se félicite de la multiplicité  et de la qualité des signataires et encourage tous les candidats en lice à s’engager en faveur de l’éthique en politique de manière toujours plus nombreuse.

Consultez notre liste des signataires en cliquant ici. Signez ou consultez notre charte en cliquant ici !

Remarque : Le nombre de signataires évoluant constamment (nous en sommes à actuellement environ 220 signataires au 10 février 2014), ces statistiques peuvent être amenées à évoluer.

Classement :

Debout la République

1

Divers

23

EELV

50

Ensemble

3

FG

11

Génération écologie

4

Indépendant

70

MoDem

18

MRC

10

NPA

3

Parti Pirate

5

PC

12

PG

13

PR

22

PRG

18

PS

42

UDI

15

UMP

11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Répartition politique des signataires de la charte en pourcentage

 

Nombre de signataires de la charte anticor 2014 par couleur politique

Share Button