Affaire Guérini : Transparence International France vient renforcer la partie civile citoyenne à nos côtés

Conf presse Marseille Anticor 09-12-12ANTICOR s’était porté partie civile dans l’affaire Guérini en décembre dernier, avec l’entière collaboration d’Anticor 13, notamment parce que le conseil général des Bouches-du-Rhône ne l’avait pas fait, alors que c’était son devoir, les habitants du département ayant été lésés. Notre association considère qu’il n’est pas possible de laisser impuni un tel système de corruption qui a perduré pendant de nombreuses années. Nous l’avions annoncé lors d’une conférence de presse à Marseille (photo), le 9 décembre dernier, pour la journée mondiale de lutte contre la corruption (voir notre article à ce lien).

ANTICOR se réjouit donc de la décision récemment prise par Transparency International France qui se porte à son tour partie civile dans l’affaire Guérini, qui s’avère complexe. Durant cette procédure, nous ferons donc en sorte d’avoir la meilleure collaboration possible avec TI France, dans l’intérêt de la Justice et des citoyens.

Vous pouvez lire le communiqué de presse de Transparence International France à ce sujet sur son site en cliquant ici.

 

Share Button