Karachi : Anticor reçu par le Juge Van Ruymbeke

Anticor a été reçu avant-hier en tant que partie civile par le Juge Van Ruymbeke pour le volet financier de l’affaire Karachi, au Pôle financier du Tribunal de Grande Instance de Paris. La délégation d’Anticor était composée de Catherine Le Guernec, Présidente, et de Jean-Luc Trotignon, Délégué national, accompagnés de Maître Jérôme Karsenti (à droite sur la photo) qui va une nouvelle fois nous représenter dans cette affaire.

L’audition, qui a duré près de 2 h, nous a permis d’exposer la légitimité de la constitution de partie civile d’Anticor dans cette affaire emblématique, en rappelant que nous luttons depuis 10 ans sans relâche contre la corruption, particulièrement celle afférente aux milieux politiques. Nous avons souligné toutes les actions entreprises par Anticor ces dernières années pour réhabiliter notre démocratie aux yeux des citoyens. Nous avons enfin expliqué, si les faits concernant le financement illicite de la campagne présidentielle de 1995 étaient avérés, combien ils seraient désastreux pour l’image de notre démocratie, l’élection présidentielle étant la clé de voute de nos institutions républicaines.

Cette audition a permis à Anticor de demander à avoir communication de l’ensemble des pièces de ce dossier Karachi, auxquelles notre avocat Maître Jérôme Karsenti a désormais accès.

Share Button