Réponse de Nicolas Sarkozy à la lettre ouverte d’Anticor

Après une première et très brève réponse à notre lettre ouverte et à nos propositions faites à l’occasion de l’élection présidentielle reçue par mail vendredi dernier dans l’après-midi, nous avons finalement reçu par courrier posté le lendemain du premier tour une réponse de Nicolas Sarkozy, via son Directeur de campagne Guillaume Lambert, et nous l’en remercions. 

Vous avez donc maintenant les réponses détaillées des deux candidats du deuxième tour de notre élection présidentielle pour éclairer votre choix si besoin était (cliquez ici pour lire la réponse de François Hollande).

Anticor étant une association comprenant des militants des différents bords politiques républicains, nous nous devons de conserver une neutralité entre les candidats et nous ne porterons donc pas de jugement sur cette réponse, comme sur les autres. Nous veillerons aussi à ce que les commentaires restent courtois et soient strictement en lien avec les propos de cette réponse uniquement.

Vous pouvez lire la réponse complète de Nicolas Sarkozy en cliquant sur ce lien. Il y annonce que, s’il est réélu, il étendra les règles actuelles des cumuls de mandat aux fonctions exécutives des intercommunalités et interdira aux Ministres toute fonction exécutive locale. De même, les débats parlementaires sur le projet de loi faisant suite aux travaux de la Commission Sauvé auraient lieu après les élections législatives de juin.

 

reponse sarkozy 2012

Share Button