Réponse d’Eva Joly à la lettre ouverte d’Anticor

reponse joly 2012Première candidate à répondre à notre lettre ouverte et à nos propositions faites à l’occasion de l’élection présidentielle, Eva Joly nous a adressé sa lettre et nous l’en remercions.

Comme annoncé, nous publierons les réponses de tous les candidats qui nous en enverront une, et vous signalerons en fin de campagne du premier tour tous ceux qui ne nous auront pas répondu, en toute transparence.

Anticor étant une association comprenant des militants des différents bords politiques républicains, nous nous devons de conserver une neutralité entre les candidats de ces différentes sensibilités et nous ne porterons donc pas de jugement sur sa réponse, comme sur celles à venir.

Indiquons simplement qu’Eva Joly, que l’on sait très préoccupée des questions d’intégrité en politique, a évolué par rapport à la publication de son programme présidentiel en ce qui concerne l’une des mesures-phare défendues par Anticor. En effet, elle nous affirme désormais dans son courrier approuver l’inéligibilité à vie pour tout candidat condamné pour des délits ayant trait à l’argent public (via une nouvelle clause d’éligibilité), comme de plus en plus de citoyens, alors que son projet présidentiel ne prévoyait cette inéligibilité que pour 10 ans.

Share Button