Signature de la commune de Béthune

Mercredi 18 mars 2009, la municipalité de Béthune a signé la Charte Éthique des Collectivités Locales d’Anticor. Pour la première fois en France, la municipalité d’une ville de près de 30.000 habitants, s’engage pour une gestion transparente et rigoureuse des deniers publics; elle s’engage contre le cumul des mandats, tout particulièrement celui des parlementaires ; elle s’engage pour éviter les conflits d’intérêts et pour favoriser la moralité des élus ; elle s’engage pour la reconnaissance de l’opposition et l’affirmation de ses droits ; elle s’engage pour que les citoyens dans la cité deviennent des vrais acteurs de la vie locale mais aussi de vrais contre-pouvoir ; elle s’engage enfin pour les élus condamnés pour des délits financiers commis dans l’exercice de leurs fonctions électives ne puisent plus jamais se représenter à une quelconque élection.

D’habitude, les engagements sont pris pendant les campagnes électorales et sachant que les promesses « n’engagent que ceux qui les écoutent », comme disait un expert en la matière, le risque encouru pour ne pas les tenir reste faible.

Aujourd’hui, ce sont les conseillers municipaux de la majorité qui, avec leur maire, Stéphane Saint-André ainsi que tout l’équipe technique, s’engagent, publiquement, sur la voie de l’éthique qui n’est ni de droite ni de gauche, tout comme la corruption. C’est un événement que l’on peut qualifier d’historique dans l’histoire des collectivités locales.

C’est la fin de l’opacité et du clientélisme trop souvent pratiqués à Béthune par le passé et malheureusement, aujourd’hui, à bien des échelons de nos structures républicaines dans le seul but de conserver ce pouvoir, ce fameux pouvoir dont Montesquieu disait « que tout homme qui le détient est porté à en abuser ».

Nous sommes persuadés à Anticor, que la ville de Béthune aura valeur d’exemple pour tous les élus républicains de notre pays et que par conséquent, d’autres villes signeront cette charte éthique. Les citoyens de notre pays attendent des signaux forts de leurs élus pour leur redonner confiance et pour qu’enfin naisse une autre politique au service de la collectivité et non a des fins partisanes et électorales.

Share Button